• Nous avons bénéficié de deux semaines d'un temps presque estival en mai et cela m'a donné envie de ressortir mon matériel pour faire du papier recyclé.
    Je vous avais expliqué que je faisais de la confiture de fils en attendant de pouvoir les incruster dans ma pâte à papier... et bien c'est chose faite !

    La cuvée du papier de la brodeuse de mai 2008 se décline en trois coloris : jaune, mauve et vert.
    J'espère avoir vite l'occasion d'en refaire d'autre !!! 

    Blogmarks Pin It

  • Que faites-vous de vos petits bouts de fils ?
    Je vous avais montré ce qui me sert de poubelle à fils (et avec quoi Mousse adore "faire mumuse" bien entendu...). Je vous avais également expliqué que j'avais l'intention d'utiliser ce matériau pour incruster dans du papier recyclé... que je n'ai pas encore trouvé le temps de faire (mieux vaut s'installer dehors par beau temps !).
    Donc, mon gobelet étant plein à ras-bord de fils, j'ai pensé à la solution d'Anne-Marie qui met les siens en bouteille :
    undefined
    Voilà ma confiture de fils !
    Sinon, vous pouvez faire comme Vivette et Mina qui offrent leurs petits fils aux oiseaux pour garnir leur nid, solution que je trouve particulièrement poétique...

    Blogmarks Pin It

  • Pour réaliser la pochette que je vous ai montrée il y a quelques jours, je vous propose un pas-à-pas (mais c'est plus un reportage photo par étapes qu'un vrai tuto !).
    1) Vous avez tout d'abord besoin de poches en plastique de type sacs de caisse (mais il y en a de moins en moins), de marché ou de magasin. Je ne travaille presque qu'avec les sacs fins qui se froissent mais on peu aussi crocheter des sacs plus épais ; il fait juste jouer sur la largeur des bandes qu'on découpe (et la force de ses doigts agiles !).
    undefined
    2) Après avoir découpé le fond et les anses, vous pouvez découper le sac en une longue lanière en tournant tout autour du manchon.
    undefined
    3) Vous obtenez ainsi un tas de bandes de plastique de toutes les couleurs (le chat est en option !).
    undefined
    4) Vous prenez une première lanière avec laquelle vous allez crocheter une chaînette aussi longue que la largeur souhaitée pour votre pochette.
    undefined
    Lorsque j'ai appris à crocheter, j'ai utilisé ce livre "Tricot pratique" qui explique les techniques et points de base du tricot et du crochet.
    undefined
    5) En utilisant cette première chaînette comme base, vous allez réaliser des rangs réguliers de points afin de constituer une pièce rectangulaire. Pour ma part, je fais des mailles serrées ou des demi-brides.
    undefined
    6) Une question qui revient souvent "comment fait-on pour passer d'une bande à l'autre ?". Eh bien tout simplement, lorsque vous arrivez en bout de lanière, vous entremêlez légèrement la fin de la lanière avec le début de la suivante que vous crochetez ensemble sur une ou deux mailles !
    Et voilà le résultat :
    Il ne reste plus qu'à plier la pochette et coudre ou crocheter les bords ensemble...
    P.S. : Cette activité abime les ciseaux ; je vous déconseille d'utiliser vos ciseaux de couture... Pour ma part, j'ai une paire qui ne me sert qu'à ça et que j'aiguise de temps en temps.

    Blogmarks Pin It

  • Je crois sans conteste que c'est le titre le plus long que j'ai pondu jusqu'à présent !
    Je vous ai déjà montré plusieurs boîtes (à chaussures pour la plupart) que j'avais redécorées à mon idée en faisant des collages.
    On peut utiliser la même technique pour obtenir un colis personnalisé (en espérant que Madame La Poste ne l'abime pas trop pendant le transport...).
    Prenez un colis déjà bien emballé et soigneusement scotché d'une part, et des pages de magazines ou de pubs colorées, des restes de papiers cadeaux, des autocollants et tout ce que vous pouvez récupérer de la sorte d'autre part :
    undefined
    Ici j'ai choisi un camaïeu d'oranges car je destinais l'envoi à quelqu'un qui aime l'orange (n'est-ce pas Freezia ?!!).
    Généralement, je colle de grandes surfaces de couleur pour couvrir le maximum des quatre faces et ensuite j'agrémente de motifs découpés, de coeurs, de formes réalisées aux ciseaux cranteurs, de mots... je fais bien attention à coller soigneusement ou scotcher les bords pour éciter que ça "rebique", sinon ça risque de s'arracher lors des manutentions ultérieures. Et voilà le résultat :
    undefined
    Vous en avez deux pour le prix d'un !
    Je trouve super que l'on puisse désormais trouver en magasin toutes sortes de papiers fantaisie, stickers et autres lettres décoratives qui servent au scraapbooking mais je voulais rappeler ici qu'on peut tout aussi bien recycler à moindre coût des matériaux qui traînent à la maison pour peu que l'on cherche bien...
    P.S. : Et puis, j'ai surtout fait cet article pour l'idée, ce n'est aucunement à suivre à la lettre... on peut par exemple faire les choses beaucoup plus soigneusement, sans plis ni raccords approximatifs !!!

    Blogmarks Pin It

  • Une amie m'a fait découvrir ce site que je trouve super, plein d'astuces et de bonnes idées...
    C'est "Esprit Cabane", le magazine des idées créatives et écologiques.
    Le connaissez-vous ?

    Blogmarks

  • Je vous en avais déjà montré un orné d'un dragon, une ancienne boîte à thé recyclée en fait... mais je ne vous ai jamais montré ce qui me sert réellement de pots à crayon :
    undefined
    Mes préférés, qui ont juste la dimension voulue pour contenir tous les feutres, stylos, crayons de couleur, marqueurs et autres articles de papetterie dont je suis friande (un peu moins peut-être maintenant... mais j'aime avoir beaucoup de crayons sous la main, de tous types... mais pas tellement de crayons spéciaux ou précieux), sont ces grosses boîtes de conserve dont j'ai gardé l'aspect brut et brillant qui me plaisait. Ensuite il y a d'autres boîtes métalliques ayant contenu des noix de cajou, de la sauce tomate, du Ricoré ou que sais-je encore ! Je les peins et les décore au gré de mon humeur ; elles complètent ma collection...
    Je n'ai pas encore passé le cap de l'habillage de boîtes en broderie mais ça viendra certainement !!!
    Avez-vous vu sur le blog de Nico, une belle boîte de bonbons La Vosgienne qu'il a entièrement habillée ? Il donne le pas à pas si ça intéresse les brodeuses cartonneuses minutieuses (dont je ne fais pas partie !).

    Blogmarks Pin It

  • Je vous ai montré avant-hier les structures pour couronnes de l'Avent que j'avais tressées dans des tiges de vigne vierge...
    Voici un exemple de réalisation à partir d'une des couronnes dont la forme n'était pas très régulière :

    J'ai découpé dans une jupe en patchwork (que j'aimais beaucoup mais dont le tissu s'effilochait et qu'il fallait recoudre après chaque lavage) pour obtenir une longue bande de tissu dans les coloris rouges et orange. j'ai ensuite enroulée cette bande tout autour de la couronne sur plusieurs épaisseurs. 
    Pour le centre, j'ai utilisé des filets de récupération (pommes de terres, oignons, oranges...) que j'ai arrangés afin de former un "flot" (pour les non-lorrains comprendre "un gros noeud"). Enfin, j'ai fixé dessus de petites décorations récupérées sur une composition de l'an passé (cloche, tambour, petits cadeaux...). De la récup' rien que de la récup'!
    Je dois avouer être assez contente du résultat pour un premier essai. Je l'ai même accrochée dans ma cuisine !!!

    Blogmarks Pin It

  • Connaissez-vous la laine équitable ?
    J'avais entendu parler du coton équitable et des vêtements réalisés avec mais pas tellement de la laine.
    J'ai donc découvert avec bonheur dans une charmante boutique "Chez Lola" de superbes pelotes issues du commerce équitable. Certaines sont travaillées par des femmes en Afrique, d'autres en Inde.
    J'ai absolument craqué devant ceci :
    laine---quitable.JPG
    Ces pelotes ont été réalisées en Inde en recyclant des saris usagés, ce sont donc des fils de soie... l'idée du recyclage m'a tellement plu que je m'en suis achetée une pelote pour me confectionner une écharpe (alors que j'avais dit en posséder bien suffisamment déjà !) et la deuxième pelote sera pour ma soeur.
    Ces co

    Blogmarks Pin It

  • Voici la réponse à la question d'hier en image :
    sacs-plastiques.JPG
    En crochetant des bandelettes de sachets plastiques, on peut obtenir... d'autres sacs plus résistants, ou des tapis (lirettes) !
    J'aurai l'occasion d'en reparler lorsque je m'y remettrai...

    Blogmarks Pin It

  • Aujourd'hui je vous montre un gâteau qui permet d'utiliser le pain dur...

    Un gâteau au pain dur

     

    C'est une recette que j'ai trouvée sur le blog de Citrouillette qui proposait de le faire avec des petits pains au lait.
    En fait pour la pâte, au lieu de mettre de la farine on prend du pain qu'on ébouillante avec du lait pour le détremper...
    Dans ce gâteau j'ai ajouté des pruneaux en plus des raisins secs macérés dans le rhum. Il était délicieux et très moelleux... et bien nourrissant !!

    Blogmarks Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique