• L'été Jonathan de Marie Dufeutrel

    J'ai entamé un peu par hasard (?) une série de lectures tournant autour du thème du handicap.

    Ce roman publié dans la collection Cascade chez Rageot éditeur est assez classique dans sa forme et son écriture mais l'idée m'a beaucoup plu et c'est une magnifique histoire de solidarité et d'amitié enfantines.

     

    L'été Jonathan de Marie Dufeutrel



    La narratrice, Marik, raconte ses vacances d'été au bord de la mer, dans la maison de famille où une tribu nombreuse se retrouve chaque année avec des rituels, des habitudes, une complicité. Mais cette année-là, comme ça arrive ponctuellement, ses parents ont invités une amie et son fils à se joindre à eux et... Jonathan est handicapé.

    Le récit suit l'évolution des relations, des réflexions et des pensées de tout ce petit monde au fil des jours sur ce garçon qui est dépendant des autres, qui a peur de plein de choses et les empêche de mener leurs activités préférées, qui focalise l'attention des adultes... et qui va leur apprendre malgré tout bien des choses et leur révéler certains aspects de leur personnalité. Ces enfants pleins de ressources vont mettre en place un dispositif d'insertion très convaincant qui fait rêver !

    J'ai trouvé intéressant que les difficultés, les aspects négatifs du regard sur le handicap ne soient pas gommés dans ce livre mais soient exprimés et les deux-tiers du roman sont un témoignage des difficultés que peuvent rencontrer les enfants handicapés et leurs parents. La relation de Jonathan à sa mère qui l'élève seul (ou plutôt la relation de la mère à son fils) est aussi un élément non négligeable de l'histoire même si elle n'est pas spécialement analysée mais juste représentée.

    L'ingéniosité des enfants et leur appréhension des problèmes qui freineraient l'intégration de Jonathan à leur groupe d'enfants « ordinaires » est très pragmatique et montre que parfois avec de la bonne volonté...

     


    Tags Tags : , , , ,