• "On parcourt le monde pour trouver la beauté, mais on ne la trouve que si on l'emporte avec soi."

    (Ralph Waldo Emerson)

    Blogmarks

  • "Le chat ouvrit les yeux,

    Le soleil y entra.

    Le chat ferma les yeux,

    Le soleil y resta.

     

    Voilà pourquoi le soir,

    Quand le chat se réveille,

    J'aperçois dans le noir,

    deux morceaux de soleil."

     

    (Maurice Carême)

    Blogmarks

  • Aujourd'hui, je partage avec vous un texte de Jacques Sternberg, intitulé "Les esclaves" :

     

    "Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et, bien entendu, il trouva que c’était bien. Et c’était bien, d’ailleurs. Mais le chat était paresseux. Il ne voulait rien faire. Alors, plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l’homme. Uniquement dans le but de servir le chat, de lui servir d’esclave jusqu’à la fin des temps. Au chat, il avait donné l’indolence et la lucidité; à l’homme, il donna la névrose, le don du bricolage et la passion du travail. L’homme s’en donna à coeur joie.

    Au cours des siècles, il édifia toute une civilisation basée sur l’invention, la production et la consommation intensive. Civilisation qui n’avait en réalité qu’un seul but secret: offrir au chat le confort, le gîte et le couvert. C’est dire que l’homme inventa des millions d’objets inutiles, généralement absurdes, tout cela pour produire parallèlement les quelques objets indispensables au bien-être du chat: le radiateur, le coussin, le bol, le plat de sciure, le pêcheur breton, le tapis, la moquette, le panier d’osier, et peut-être aussi la radio puisque les chats aiment bien la musique. Mais, de tout cela, les hommes ne savent rien. A leurs souhaits. Bénis soient-ils. Et ils croient l’être. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes des chats."

    Blogmarks

  • "Si vous voulez que la vie vous sourie, apportez-lui d'abord votre bonne humeur."

    (Spinoza)

    Blogmarks

  • Bonjour !

    Aujourd'hui, je vous montre des cadeaux reçus au début de l'année. Il s'agit de deux chats venus augmenter ma collection.

    Mon amie Isa, tout d'abord, m'a cousu cet adorable chaton que j'adore tout bonnement !!!

    Et puis, au détour des blogs, j'ai eu la surprise d'apprendre que j'étais la 100è abonnée à la newsletter du blog deMyosotis Créations. Cela m'a donné l'occasion de "rencontrer" virtuellement cette charmante créatrice. Elle m'a envoyé ce petit chat stylisé... et c'est mon premier carnet à aiguilles !

    Qui osera dire que le brodeuses bloggueuses ne sont pas généreuses ?

    Blogmarks Pin It

  • Bonjour !


    Je vous montre une bannière que je vais offrir pour Pâques.

     

    Joyeuses Pâques à tous !!!


    Le modèle provient du site Broderie-passion où Véronique nous propose toujours de très belles choses.

    Blogmarks Pin It

  • "La banalité est faite d'un mystère qui n'a pas jugé bon de se dénoncer."

    (Maurice Blanchot)

    Blogmarks

  • "Les chats, c'est comme les papiers, ça se froisse très vite."

     (René de Obaldia)

    Blogmarks

  • Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer ici un extrait du roman dont je parlais hier :

    "Il paraissait parfaitement logique au bibliothécaire, puisqu'il y avait des passages bordés d'étagères tournées dans l'autre sens, qu'il devait donc exister d'autres allées dans l'espace entre les livres eux-mêmes, dues aux ondulations quantiques générées par le simple poids des mots. Assurément, des bruits bizarres parvenaient depuis l'arrière de certains rayonnages, et le bibliothécaire savait que s'il retirait doucment un livre ou deux, il apercevrait d'autres bibliothèques sous d''autres cieux.

    Les livres gauchissent le temps et l'espace. Une des raisons pour lesquelles les bouquinistes, dans les petites boutiques exiguës et pleines de recoins dont on a déjà parlé, ont toujours l'air de tomber du ciel, c'est que nombre d'entre eux débarquent effectivement d'ailleurs, qu'ils se sont égarés chez nous après avoir pris un mauvais embranchement dans leurs propres librairies, sur des mondes où l'on estime de bon ton pour la profession l'habitude de porter en permanence des pantoufles et d'ouvrir à la clientèle uniquement quand on en a envie. On s'égare dans l'espace B à ses risques et périls.

    Les bibliothécaires de haut niveau, cependant, dès lors qu'ils ont accompli un acte professionnel héroïque qui les en rend dignes, sont admis dans un ordre secret où ils apprennent les techniques de la survie au-delà des Etagères Connues."

    Blogmarks

  • Connaissez-vous "Les Annales du Disque-Monde" ?

    Il s'agit d'une gigantesque saga de fantasy (je crois qu'actuellement on compte 29 tomes) écrite par un maître de l'humour absurde et de la parodie. Parmi les précédents volumes que j'ai lus, mes deux préférés sont "Mortimer" pour son personnage de LA MORT qui est vraiment extra et "Trois soeurcières" pour son trio éponyme. C'est le genre de livre où l'on ne peut s'empêcher de pouffer tout seul à chaque page (pas très distingué dans les transports en commun quand ça vous arrive !).

    J'ai terminé le mois dernier le huitième volet de cette saga et "Au guet" complète sans problème mon

    tiercé gagnant.

    Dans la "belle" cité d'Ankh Morkpock (je ne suis plus très sûre de l'orthographe...), sévit un effroyable dragon (!) qui va remettre au goût du jour les services des gardes du Guet, souvent tournés en dérision par des citoyens peu respectueux des forces de l'ordre.

    On croise au fil des pages une gargantuesque éleveuse de dragons des marais, à l'estomac très fragile et au système digestif complexe (les dragons pas l'éleveuse...), un garde ultra scrupuleux élevé chez les Nains de la montagne, une confrérie secrète, un bibliothécaire anthropoïde... et bien d'autres personnages, tous plus truculents les uns que les autres.

    Je conseille vivement cette lecture réjouissante aux amateurs du genre.

    Blogmarks Pin It