• Belle parenthèse

    « Belle parenthèse

     

    Ça a tout l'air d'un braconnage,

    ça se surveille au coin d'un bois,

    ça se souvient des paysages

    et tous les parfums d'autrefois.

    C'est de l'adolescence en fraude

    qu'on passerait sous le manteau,

    c'est de la tendresse en maraude,

    c'est rapide comme un couteau.

     

    [Refrain:]

    Mais l'amour,

    belle parenthèse :

    On se fait des nuits en plein jour,

    entre deux portes, entre deux chaises.

    On vit l'aventure à rebours.

     

    Ça jongle avec les téléphones,

    ça prend des airs d'agents secrets,

    ça fait son printemps en automne

    et son automne au mois de mai.

    Ça vole une heure à la sauvette

    et ça en fait l'éternité,

    ça se bricole des cachettes,

    ça réveillonne à l'heure d'été.

     

    [au Refrain]

     

    Ça prend des trains comme on respire,

    ça prend des avions par hasard,

    ça s'écrit pour ne rien se dire,

    ça a des silences bavards.

    Ça n'a que des maisons chimères,

    ça a des chambres de brouillard

    et des jardins imaginaires

    pour s'y caresser du regard.

     

    [au Refrain]

     

    Ça multiplie les jours de fête,

    ça éparpille les saisons,

    envoie des fleurs à l'aveuglette

    et pleure parfois sans raison.

    Ça se méfie des certitudes,

    ça va sur la pointe des pieds,

    ça fait voguer les habitudes

    sur des flottilles de papier.

     

    [au Refrain]

     

    Mais l'amour,

    si entre deux chaises,

    vous préférez vivre toujours,

    multiplier les parenthèses,

    il y fait plus beau qu'au grand jour,

    multiplier les parenthèses,

    il y fait plus beau qu'au grand jour. »

     

    Anne Sylvestre

     

    pour retrouver les textes d'autres chansons d'Anne Sylvestre

    Blogmarks

    Tags Tags : ,