• 44, Scotland Street d'Alexander McCall Smith

    J'avais lu des critiques enthousiastes sur divers blogs de ce roman que j'ai déniché un peu par hasard dans une bouquinerie :

    C'est une histoire d'immeuble avec des personnages qui se croisent comme le célèbre roman de Perec "La vie mode d'emploi" que j'adore (mais qui pour moi est indétrônable dans le genre).
    L'héroïne, Pat, jeune fille issue d'un milieu aisé, emménage dans un appartement au n°44 de Scotland Street, en colocation avec un Bruce gominé et suffisant assez détestable. Ses sentiments à son égard vacillent entre répulsion et fascination au fil des chapitres mais, pour ma part, j'ai surtout trouvé qu'il prêtait à rire. Nous suivons également la trajectoire de Matthew, directeur de la galerie d'art qui embauche Pat et antihéros plutôt attachant au bout du compte. Sans oublier Big Lou et son café philosophique, Angus Lordie et son chien qui fait des clins d'oeil, le petit Bertie malheureusement surdoué... bref une sympathique "famille" de personnages qui mêlent trois ou quatre intrigues dans ce roman très agréable à lire.
    Il est intéressant de savoir en lisant la préface que ce roman a été publié en feuilleton dans un journal écossais ce qui peut expliquer la structure en chapitre cours et un certain exercice d'écriture de ce fait.
    P.S. : Du même auteur mais dans un style très différent, j'ai également lu "Vague à l'âme au Botswana". 

    Blogmarks

    Tags Tags : , ,