• « Qui n'est pas susceptible ? Qui peut entendre les critiques en souriant ? Très peu de gens sont capables d'écouter une remarque ou un reproche qui engage leur être sans éprouver aussitôt du mécontentement, un grand déplaisir, et de la colère contre celui qui leur parle. » (p.56)

    (Les autres, Alice Ferney)


  • J'ai emprunté la suite de ce manga à la médiathèque.

    On y retrouve notre médecin venu du futur qui cherche à combattre la maladie à l'ère Edo en se demandant toujours s'il est en train de modifier le cours de l'Histoire...

    Jin T.2 à T.4

    Le docteur Minakata dans le second volume va opérer un marin occidental en lui ouvrant le ventre et en expliquant aux personnes autour de lui l'importance de l'hygiène (vêtements et instruments aussi stériles que possible...). Mais le cœur de ce livre est l'épidémie de choléra qui va lui donner bien plus de fil à retordre que celle de rougeole du premier volume. Il rencontre également des personnages historiques célèbres.

    Jin T.2 à T.4

    Dans le troisième volume Jin va devoir refaire une trépanation sur le maître d'une maison close célèbre... l'amenant à côtoyer le problème de la syphilis. Il commence à cogiter sur un moyen d'utiliser la pénicilline qui n'a pas encore été découverte... Nous découvrons aussi les luttes entre les différentes « écoles » de médecine car ce médecin miraculeux venu d'on ne sait où s'attire forcément des jalousies craintives...

    Jin T.2 à T.4

    Dans le troisième volume, la pénicilline va servir aussi à soigner une belle femme grièvement brûlée. Et puis, toujours dans le cadre de la maison close (dans laquelle le médecin arrive finalement à faire venir son assistante-infirmière, la gentille Saki qui lui a sauvé la vie lorsqu'il a attrapé le choléra) Jin va être confronté à une geisha en train de mourir de septicémie suite à un avortement mal mené. Il va donc chercher le moyen de raffiner encore plus la pénicilline qu'il fait fabriquer artisanalement mais tout ceci a un coût...

    C'est décidément une excellente série et je me demande juste comment l'auteur va choisir de faire agir cela sur le cours de l'Histoire.

     


  • Je vous présente l'emplacement de choix de miss Mousse...

    Mousse fait la star

    Sur un rebord de fenêtre, déjà vu sous d'autres angles.

    Mousse fait la star 2

    Dans la la lueur orangée des rayons de soleil.

    Mousse fait la star 3

    Même quand il fait chaud, elle s'y trouve bien !


  • "Les petits, même savants, ont besoin de modèles. Et les grands, même ignorants, peuvent être des guides."

    (Agnès Pecolo, dans un dossier de Télérama n°3247)


  • J'ai emprunté ce roman pour ados à la médiathèque car j'aime beaucoup ce qu'écrit Shaïne Cassim d'habitude. Et je n'ai pas été déçue !

    Jolene de Shaïne Cassim

     

    Le héros de cette histoire, Aurélien, est lycéen et fou de jazz. C'est en allant à un concert qu'il va faire la connaissance de Jolene qui vit dans une caravane dans le jardin de sa mère. C'est le coup de foudre réciproque. Mais Jolene a déjà été bien écorchée par la vie. Leur amour aura une fin brutale et inattendue qui ouvre alors la deuxième partie du livre au cours de laquelle Aurélien accompagne une tournée musicale aux Etats-Unis comme technicien aux côtés du grand-père de Jolene...

    Un roman très fort et beau bien que triste.


  • Je reçois toujours de superbes courriers créatifs de la part de Véro bis (entre autres)...

    ATC été 2012 toile véro bis

    Ici une ATC confectionné avec des chutes de toiles (je les conserve aussi en vue de bricolages, il faudra que j'essaye).

    ATC été 2012 cathdragon

    Cathdragon aussi m'a envoyé une ATC pour les vacances d'été. J'admire toutes celles qu'elle crée et reçois sur son blog...

    CD mail art deb juin 2012

    J'ai posté pour ma part (c'était un essai) des CD "altérés" façon mail art chez Véro bis, Capucine, Véronique D., Caro et mon amie Isa. Je me suis bien amusée !

    pendouille elfe lavande pour MF

    Je termine cet article par une petite pendouille à la lavande brodée d'un elfe extrait du livre offert récemment par mon amie Marie-Françoise.


  • "Proximité du cyprès."

    (Jardin pour les jours de pluie, Jean Zéboulon)


  • J'ai emprunté cette bande dessinée de Fred Pontarolo à la médiathèque. Le graphisme m'a bien plu dans des teintes sépia.

    Le serpent d'Hippocrate



    C'est l'histoire d'un médecin qui tombe amoureux d'une de ses patientes. Celle-ci lui raconte son mari militaire qui, lorsqu'il rentre de mission, se montre toujours extrêmement brutal. Petit à petit, le médecin délaisse sa femme et son fils et passe de plus en plus de temps avec celle qui va devenir son amante et la fillette de celle-ci. Mais la violence du mari militaire se fait de plus en plus insistante...

    J'ai trouvé la fin très intelligente mais terrible. C'est vraiment très bien mené.


  • Je commence cet article en vous montrant une petite broderie :

    En vrac !

    Modèle trouvé sur le blog Fait main.

    En vrac !

    Qui est devenue une petite pendouille à la lavande pour offrir.

    En vrac !

    J'ai aussi reçu de Véro bis il y a quelques temps un mail art qui m'a bien fait rire !

    En vrac !

    Un puzzle assez vite assemblé. Merci !

    En vrac !

    Et je termine en vous montrant des projets de puzzles... de dragons bien sûr !!!


  • "Ma définition de l'asile d'aliénés : le lieu où l'on crée les fous." (p.32)

    (Mille femmes blanches, Jim Fergus)






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires