• J'aime beaucoup les modèles d'animaux en feutrine que nous propose Myosotis sur son blog...

     chat feutrine onigiri

    Et quoi de mieux pour commencer qu'un chat !

    chat feutrine onigiri zoom

    Il a une bonne bouille, vous ne trouvez pas ?

    Mousse dans le passe plats

    Et voici un exemple de chat perché...

    Mousse dans le passe plats perchee

    Mais je ne lai encore jamais vu disparaître, ne laissant que son dentier !!!


  • Tezca dispose de moins de temps à passer sur la blogosphère, j'ai été d'autant plus touchée qu'elle pense à moi...

    cartes tezca fev 2011

    Des cartes et...

    Mp tezca fev 2011

    De très chouettes marque-pages.

    Mp tezca fev 2011 2

    Dont des doubles pour faire des échanges.

    Merci tout plein !!!


  • "Les livres nous obligent à perdre notre temps de manière intelligente."


    (Mircea Eliade, citation trouvée dans La guerre des Livres d'Alain Grousset)


  • J'avais acheté ce livre lors du « désherbage » de la médiathèque qui vend pour presque rien les documents éliminés de la collection encore en bon état.

    livres vide-grenier media

    En le reprenant je me suis aperçue que c'était du théâtre alors que je m'attendais à un roman mais ce fut finalement une excellente découverte. J'ai lu assez peu de théâtre contemporain et j'ai trouvé cette forme choisie pour aborder les thèmes du cancer et des relations de la malade avec son entourage très intéressante.

    De la suspicion de maladie par le médecin à la guérison espérée en passant par le traitement, l'auteur évoque les réactions des amis et connaissances de la malade et leurs comportements d'évitement ou de consolation.

    Je crois que c'est surtout un texte sur la communication (et ici elle est très mauvaise, l'égoïsme des personnages rendant toute sympathie ou compassion impossibles). Les répliques rendent très bien un espèce de dialogue de sourds dans lequel la malade se retrouve seule au bout du compte.

    J'ai trouvé cette pièce plutôt pessimiste car aucun personnage ne s'adresse de manière positive à la malade ni ne l'écoute vraiment.

    J'espère pour l'auteur que c'est bien de la fiction et non des scènes vécues !!!


  • Vous avez eu plein de bonnes idées mais il ne s'agissait ni d'un fauteuil, ni d'un battoir à tapis, ni d'une structure pour plantes grimpantes, ni d'un cache-pot, ni d'un paravent, ni du tressage autour d'un djembé, ni d'un pêle-mêle...

    Bravo à Kaline et P'tite Fée Nougat !

    panier osier

    Il s'agissait d'une vue de côté de mon panier (nasse ?) acheté au profit des Félins Baroudeurs Indépendants.

     

    ne nous abandonnez pasJ'en profite pour vous rappeler que la boutiquedu FBI est régulièrement approvisionnée pour les chineurs de belles occasions.


  • A l'époque de la St Valentin, l'envoi de cartes de Véro bis...

    envoi st valentin 2011 vero bis

    a lâché une floppée de petits coeurs rouges !!!

    envoi st valentin 2011 vero bis 2

    Une première série de cartes...

    envoi st valentin 2011 vero bis 3

    Une seconde de marque-pages.

    mail art oiseaux vero bis fev 2011

    Et un superbe mail art à tenir éloigné de Mousse !

    mail art oiseaux vero bis fev 2011 verso

    Qui aime les oiseaux mais bon...

    Merci pour ces réjouissances postales !


  • J'ai commencé le projet de broderie commune d'une autre grille de Barbara Ana sous la direction de Claire mais je me suis vite laissé déborder...

    reading is magic 1

    Le début.

    mp you make me smile

    Et puis un autre marque-page offert à une collègue sur un modèle tout simple brodé avec un joli fil Tentakulum.


  • "Ses poings n'avaient jamais frappé que son bureau et il ne connaissait de sa force que l'effort d'ouvrir un nouveau pot de confiture." (p.200)


    (Des gens imparfaits, Kent)


  • Elle reprend du service...

     

    FBIL'opération de soutien à l'association des Félins Baroudeurs Indépendants.

    ne nous abandonnez pas

    Une vente de créations pour aider les chats que les humains négligent ou pire maltraitrent !


  • fun-home.jpg

     

    Sous-titrée « Une tragicomédie familiale » cette bande dessinée évoque l'enfance et l'adolescence de l'auteur ainsi que la relation complexe qu'elle a entretenue avec son père jusqu'à la mort accidentelle de ce dernier. Le « fun » du titre n'a rien d'amusant puisqu'il se réfère au funérarium familial dans lequel travail M. Bechdel à côté de son poste d'enseignant de littérature à l'université.

    Un des thèmes majeur de ce livre est la quête d'identité et la découverte de son homosexualité par la jeune auteur, en parallèle avec les révélations sur la sexualité cachée de son père.

    C'est à la fois le portrait d'un homme tourmenté entre un désir de perfection esthétique apparente et des pulsions que la société puritaine américaine réprouve, et le parcours initiatique d'Alison qui s'aperçoit rapidement que ses goûts ne collent pas avec l'image de petite fille modèle que cette même société escompterait.

    J'ai aimé le trait de ces dessins qui m'ont fait penser à Blankets.

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires