• J'ai eu l'agréable surprise l'autre jour de découvrir une enveloppe rebondie dans ma boîte aux lettres (je ne m'en lasse pas !)... Pleine de marque-pages !!!
    Je n'ai pas réussi à vraiment les regrouper de manière significative mais je vous les présente en plusieurs lots :
    Une dominante de teintes chaudes, de jolis arrosoirs à droite et une belle image d'écume en bas.
    Les éditions du Dilettante dont j'aime beaucoup les modèles, un Festival du Livre Jeunesse et une belle variété de signets.
    Un peu de tourisme avec Limoges, les Vosges, en train + hôtel... et j'adore le marque-page bleu à droite avec les bras qui mettent leur "grain de sel" !
    Et les derniers toujours aussi variés : cinéma, spectacles, festivals et autres manifestations culturelles.

    Merci Sandra de m'avoir fait ce plaisir !


  • Enfin, ça y est ; j'y suis arrivée !!!
    Mon écharpe en damiers tricotée avec la belle laine Noro offerte par Jasenka est prête à être portée :

    Ces coloris aux nuances subtiles sont vraiment magnifiques...

    Une autre photo sur laquelle on voit mieux le relief bien particulier de ce point qui alterne mousse et jersey en petits carrés.
    Ce projet m'a pris pas mal de temps car il me demandait une grande concentration : je n'ai pas l'habitude de compter et ne pas m'embrouiller dans le motif...

    J'ai fait un petit essai avec une autre de mes laines fantaisie pour me confectionner un petit boléro. Sans oublier ma boîte en laine à peluche... 
    Et puis il y a aussi ce projet d'écharpe-bonnet ; bref je ne risque pas de m'ennuyer !


  • "La société est plus dangereuse pour les fous que les fous pour la société."

    (Michaël Guyader, psychiâtre)


  • J'avais acheté ce livre d'occasion en me disant que je connaissais très peu de pièces de théâtre écrites pour la jeunesse alors que l'Ecole des Loisirs en offre de nombreux titres dans son catalogue...
    Mon avis est assez mitigé pour "Marguerite, reine des prés" que j'ai terminé de lire récemment.

    L'histoire se déroule à la campagne dans une famille qui prépare sa fille à un concours et l'engraisse dans cette perspective. Il semblerait que les personnages soient des vaches mais c'est écrit comme si c'était des humains avec des caractéristiques humaines donc je trouve ça déstabilisant de ne pouvoir se faire une représentation exacte (faut-il voir des animaux humanisés ou des humains déshumanisés ?). La mère s'inquiète beaucoup et ne vit que pour la réussite de sa fille qui est cloîtrée dans sa chambre. C'est la forte personnalité de la famille et le père ne fait que lui obéir (mais est secrètement amoureux de la voisine au caractère opposé à celui de sa femme). Il y a aussi un fils, complice avec Marguerite à laquelle il raconte ses amours à travers la porte close de sa chambre.
    Je pense que c'est une bonne pièce de théatre contemporain mais je ne vois pas trop en quoi c'est de la littérature jeunesse... Je pense que peu d'adolescents sont capables d'apprécier ce genre d'écriture même si ce peut être une bonne initiation au genre théâtral moderne.
    Une pièce engagée qui dénonce apparemment (?) la pression mise sur des enfants dont on veut faire des stars mais ça m'a semblé tout de même très obscur. En revanche on ne peut nier la création d'une atmosphère dans le récit et il faudrait voir ce que ça peut donner sur scène.


  • C'est le qualificatif requis pour décrire un dragon à plusieurs têtes (ne me demandez pas pourquoi... c'est de la typologie dragonesqaue !).


    Et c'est le magnifique dragon que Callophrys m'a fait la surprise de m'offrir !!!

    Je l'ai mitraillé sous toutes les coutures alors vous n'allez pas vous en tirer si facilement... Il repose sur un château et garde un palantyr (boule de cristal et de pouvoir).

    J'adore ses ailes qui sont jaune orangé avec des paillettes !
    Et une petite dernière de dos :


    Belle bête, non ?

    En tout cas je l'adore et c'est le premier chromatique de ma collection.


  • « Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur. »

    (Albert Camus, La Peste)


  • Aujourd'hui je vous montre le contenu de trois enveloppes reçues le même jour :

    Celle de Véro bis avec ses cartes com' (j'adore les poissons rouges qui préparent une évasion !) et ses marque-pages de fantasy.

    Celle de Cocopatch dont vous ne connaissez peut-être pas encore le blog ; allez y admirer ses travaux d'aiguille (patchwork, couture et petites croix). Une belle carte avec trois bretonnes, une série sur les vaches, le Salon du Livre Maritime, aimer lire aux éditions Payot et l'Heure Noire de chez Rageot. Ils sont superbes (et inédits dans ma collection !!!).

    Et puis Elle m'écrit qu'elle n'est pas douée pour la chasse au marque-pages alors celui-ci n'en est que plus précieux !
    Merci à vous trois d'avoir ensoleillé ma boîte aux lettres.


  • Prise par mes bonnes résolutions de terminer un maximum de projets en-cours (mais je n'arrive pas à la cheville de Vick !!!), j'ai ressorti les broderies du Jardin de Mélusine, projet dans lequel je m'étais lancée à la suite de Frimousse...
    Pfiou ! J'ai eu du mal à retrouver les articles précédents de ce projet dont le dernier remonte au 1er mars 2008 !
    Bon, tout compte fait, je n'ai pas besoin d'une nouvelle trousse de brodeuse (parce que je ne m'en sers pas et que celle des Motifs d'Antan attend toujours sagement...) et en plus comme l'assemblage et le cartonnage final me faisait un peu peur...

    J'ai décidé de récupérer quatre carrés déjà brodés et de les transformer en housse de coussin que je vais envoyer à mon amie Jasenka en Australie pour son anniversaire ! Elle est pas belle la vie ?!!
    Pour ma petite Flo qui aime revenir sur des articles plus anciens du blog, je vous propose de revoir un coussin du Marquoir de Rosa et un autre avec un écureuil puis celui de mon Salphabet Sajou.


  • "Le Bonheur n'est pas le fruit de la paix, le bonheur c'est la paix même."


    (Alain)


  •  

    Bravo à tous !!! Et félicitations à Luna qui a été la plus rapide et donc la première à donner la bonne réponse ! P'tite Fée, c'était bien vu pour le détail de la malle de pirates mais non...
    Eh oui ! Il s'agissait bien d'un poids (200g : bravo à Frisette qui a donné ce détail la première!)... provenant de cette boîte :

    Il manque les "petits poids" (5g, 2g, 1g) mais ça ne m'empêche pas de peser mes ingrédients avec précision lorsque je cuisine !

    Je me sers exclusivement de ce type de balance (et d'un verre doseur) pour faire mes gâteaux : un carré d'essuie-tout sur un plateau et les poids correspondants à la recette en face ; rien de plus simple ! Coquetterie, folie ou juste bizarrerie supplémentaire ?

    P.S. : Une mention spéciale à Jo pour son mamelon de dragon et Françoise son casque colonial en dur pour risque d'éboulis !






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires