• Nous approchons du but avec la couleur "chanvre" que nous propose de broder Hélène :

    Juste quelques croix pour préciser le corps du papillon de droite...


  • "Le reproche n'est point dans sa manière, qui procède par allusions générales et sous-entendus. Les allusions viennent de sa bouche et les sous-entendus de son silence. C'est un homme qu'il faut traduire. Après avoir transmis ses phrases laconiques, il se tait longtemps. Il reste alors à le comprendre et à tirer de ce silence la pensée qu'il a réservée en lui ; car ce n'est point ce qu'il vient de dire qui compte, mais l'arrière-pensée dont il ne présente qu'une ombre presque insaisissable." (p.89-90)

    (Le Mas Théotime, Henri Bosco)



  • En faisant un peu de rangement l'autre jour (c'était très exceptionnel rassurez-vous !) dans la malle à jeux, j'ai commencé à rassembler les jeux de cartes et je me suis aperçue que j'en avais une belle collection :

    Ma collection de jeux de cartes
    Je ne parle pas ici des jeux spéciaux comme Camelot, Le grimoire des illusions ou Baccade mais des jeux de 32 ou 54 cartes plus les jeux de tarot...  J'en ai avec des papillons, sur la Belgique, inspirées par le Seigneur des Anneaux ou encore des cartes plastifiées transparentes ("invisibles").


  • Je sais que vous l'attendez avec impatience, ma photo floue, avec reflet de flash, bien ratée... mystérieuse quoi !

    A votre avis, de quoi s'agit-il ?


  • Voilà... j'étais pourtant sûre de m'être bien appliquée et d'avoir suivi la grille à la case prêt pour voir apparaître le mystérieux motif dessiné par Miss T....

    Raté ! J'ai décalé plusieurs points et ça se voit... Je vais donc garder cette broderie pour moi et certainement la transformer en petit coussin de porte tout simple.


  •  
    "Pause
         

    Ça serait une pause
    Entre deux sonneries
    Quand le bruit se repose
    Un soupçon d'accalmie
    Ça serait un silence
    Au milieu du fracas
    La minute d'absence
    Où on ne répond pas

    Un petit temps d'arrêt
    Siou plait
    Je crois qu'il me faudrait
    Juste un peu de secret
    Juste un peu de secret

    {Refrain:}
    Faire un palier
    Rien qu'un petit palier
    Grappiller cet instant
    Pour mettre innocemment
    Pour mettre impunément
    Un peu de flou dans mon emploi du temps

    Ça serait un mensonge
    Entre deux vérités
    Une question qui plonge
    Avant d'être posée
    Ça serait une fable
    Au milieu des discours
    Une fuite improbable
    Un ultime recours

    Même si ça dépayse
    Oh please
    Il faudrait que je dise
    Juste quelques bêtises
    Juste quelques bêtises

    {au Refrain}

    Ça serait un scaphandre
    Au milieu des requins
    Quand la chair est si tendre
    Et l'habit si mesquin
    Ça serait une esquive
    A ce monde voyeur
    La défense passive
    Armure du rêveur

    Sans beaucoup d'exigence
    Je pense
    Qu'il me faudra d'urgence
    Juste un peu de silence
    Juste un peu de silence

    {au Refrain}"

    Paroles et Musique: Anne Sylvestre   2007  "Bye mélanco"

    Pour retrouver les textes d'autres chansons d'Anne Sylvestre


  •  

    L'amitié dans les romans de littérature jeunesse est un thème important et j'avais par exemple beaucoup aimé "Incognito" d'Hervé Mestron. Le titre de ce livre publié chez Casterman de Yaël Hassan dont j'avais déjà apprécié plusieurs ouvrages m'a donc forcément attirée.

    Je vous copie une partie du résumé de quatrième de couverture qui introduit très bien l'histoire : "Né sous X il y a dix ans, Samir a toujours vécu en foyer. C'est là qu'il a rencontré son ami Pierre, contraint de quitter sa mère, la belle Lili Lafleur. mais un jour, leurs chemins se séparent : Samir est placé en famille d'accueil..."
    Le thème du foyer, de l'adoption et de la famille d'accueil m'ont rappelé un autre roman dont je n'ai pas encore parlé ici "Les mauvaises nouvelles arrivent toujours le jeudi" (il faudra que je recherche l'auteur).
    "L'ami" est un texte facile à lire qui permet de mettre des mots sur certains sentiments et d'essayer de faire comprendre ce que peut ressentir un enfant qui n'a jamais grandi au sein d'une famille. C'est aussi bien sûr un beau témoignage d'amitié. Isa, je pense qu'il te touchera particulièrement.
    Je vous le conseille chaudement à tous (à partir de 10 ans).


  • En revenant du Salon de l'Aiguille Moselane avec tous mes beaux fils "spéciaux", je n'avais qu'une envie : les essayer !!!
    J'ai donc cherché de petits motifs pour réaliser de petits projets (soyons modestes et avant tout réaliste...).
    Dans le Mango pratique "A la campagne" que m'a offert Chrisalain, j'ai trouvé une frise de papillons fort sympathique :

    Je voulais tester un fil de soie "Madère". C'est très différent à broder des autres fils de soie que j'avais brodés jusqu'alors ; ça se rapproche plus des fils Satin je trouve... mais le rendu est très brillant et ça vaut le coup !


  • "La plupart des gens sont subjectifs envers eux-mêmes et objectifs envers autrui -- parfois même d'une objectivité remarquable ; mais la tâche est précisément d'être objectif envers soi-même et subjectif envers autrui."

    (Kierkegaard)


  •  

    Cela faisait longtemps que je n'étais pas allée traîner dans une solderie sans but précis... je n'ai pas regretté car il venait d'y avoir un arrivage de Bandes dessinées de chez Delcourt et Casterman à moins de deux euros...
    Voici les quatre livres que j'ai choisi d'acheter :

    "Les Incollables" et "Mort de trouille" pour offrir, les deux autres à découvrir pour enrichir mon étagère de BD...






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires