• Je viens de terminer ce volume des "Annales du Disque-Monde" dont le héros est un de mes personnages favoris (avec Mémé Ciredutemps) : LA MORT.
    le-faucheur.jpg
    Dans "Le Faucheur" cohabitent deux récits parallèles et liés de cause à effet. D'une part, la Mort se voit congédié et découvre ce que c'est que vivre une existence "finie" où les secondes qui s'écoulent ont un sens. Il (oui, oui, si vous avez lu du Pratchett, vous n'ignorez pas que la Mort est masculine) se fait engager comme saisonnier chez Mademoiselle Trottemenue (j'adore !) sous le nom de Pierre Porte. Avec lui, les moissons vont prendre un drôle de tournant...
    D'autre part, à Ankh-Morpokh, les morts ont du mal à disparaître ce qui entraîne de nombreux dysfonctionnements. Le lecteur suit les msaventures du mage Vindelle Pounze devenu mort-vivant et une curieuse histoire de chariots en fil de fer.
    Je dois avouer que c'est la partie qui m'a le moins emballée même si la guerrilla des mages est assez hilarante.
    Ce n'est pas mon volume préféré des "Annales du Disque-Monde" mais comme toujours, il y a de belles trouvailles et l'humour très particulier de l'auteur.
    Voir aussi Au Guet


  • "Intellectuellement, Ridculle conservait son poste pour deux raisons. D'abord, il ne changeait jamais, jamais d'avis sur rien. Ensuite, il lui fallait plusieurs minutes pour comprendre toute nouvelle idée qu'on lui soumettait, ce qui est une qualité chez un chef, car l'idée qu'on essaye encore d'expliquer après deux minutes est sûrement importante mais celle qu'on laisse tomber au bout de quelques secondes est presque toujours une broutille pour laquelle on devrait s'abstenir d'embêter le monde." (p.40)

    (Terry Pratchett, Le faucheur)


  • Est-ce d'avoir entendu Sarah parler de son tricotin "Knifty Knitter" ? ça m'a donné envie de ressortir mon crochetet mes pelotes !
    Je me suis alors souvenue que j'avais acheté de la laine en poils de Muppet pour me confectionner une écharpe pour l'hiver... Avec l'arrivée du froid, il est temps que je m'y mette !
    echarpe-muppet-debut.JPG
    L'avantage de ce type de fil (plutôt que laine) c'est qu'on ne voit pas trop les imperfections des mailles. En revanche, j'ai toujours beaucoup de difficultés à obtenir des bords réguliers (et un nombre de points constant par rang !)...


  • Quelle n'a pas été ma surprise hier de trouver dans ma boîte aux lettres électronique un message de Laurenceaccompagné des dessins que voici :
    Gladys.jpg    Guillaume.jpg
    Elle m'y explique qu'en gardant ses petits voisins, ils ont eu la délicieuse attention de me colorier des mandala avec ma créature fétiche ! Le premier dessin est l'oeuvre de Gladys (12 ans et demi) et le second de Guillaume (11 ans). La représentation du dragon autour du monde me "parle" particulièrement mais dans ces deux travaux on sent le soin qu'y ont mis les enfants... merci à eux !
    Il y avait un troisième dessin mais je vous en reparlerai.
    J'ai découvert les mandala pour la première fois en vacances chez Isa et je sais depuis que ces dessins de forme sphérique ont une origine spirituelle puisqu'ils servent de support à la méditation dans certaines communautés de moines qui en réalisent de très grands en utilisant des sables colorés sur le sol d'une pièce par exemple. Depuis quelques temps, on trouve beaucoup de modèles à colorier (notamment pour les enfants) sur internet.
    Après tout, le coloriage comme de nombreuses activités de création manuelle est une manière de se concentrer... ou de rêver !

    P.S. : Quelqu'un connaît-il la symbolique de "l'arbre" qui se développe au centre du dessin de Guillaume ? Il doit y avoir une signification dans la culture orientale mais je n'en suis pas familière.


  •  

    Vous vous souvenez peut-être de ça ?...
    Eh bien je viens de recevoir la boîte sublime qu'a réalisée miss T. rien que pour moi !
    boite-miss-T.-rouge.JPG
    J'en suis béate... je n'en reviens pas de posséder une telle merveille !
    J'adore les couleurs et les motifs : le rouge est (ou imite) le cuir avec des volutes en relief du plus bel effet et le papier "botanique" me plaît énormément. 
    boite-miss-T.-ouverte.JPG
    Vous avez vu le petit mulot tout mignon à l'intérieur ?!! Mais si, regardez bien attentivement...

    Vous pouvez retrouver la boîte chez sa créatrice et talentueuse cartonneuse ici.

    Les mots ne sont pas assez forts pour décrire un si bel objet que je serais bien incapable de confectionner... Alors merci, merci miss T. de tout mon coeur !

    P.S. : En plus les couleurs sont exactement assorties à ma nouvelle lingerie, pièce de couture !


  • "Le seul tyran que j'accepte sur cette terre c'est ma petite voix intérieure."

    (Mohandas Karamchad Gandhi)


  • "On peut répandre la lumière de deux façons : être la bougie, ou le miroir qui la reflète."

    (Edith Wharton)


  • Aujourd'hui, je vous présente... une boîte !!! (il y avait longtemps, tiens...)
    boite-a-serviettes.JPG
    Pour la réaliser, j'ai déchiqueté de petits morceaux de serviettes de couleur que j'ai disposés "façon Arlequin".
    Cette boîte me sert justement à ranger quelques serviettes en papier que je garde pour bricoler (réaliser des ATCpar exemple). Je ne suis pas accro au serviettage au point d'acheter des serviettes en papier exprès ou de collectionner les motifs décoratifs. Dans mon stock se trouvent tout bêtement des "fins de séries" de repas festifs !  Lorsqu'il ne vous reste qu'une une deux serviette(s) du même modèle...


  • Peut-être n'avez-vous pas vu cette belle initiative d'Anne-Marie...
    Allez lire ce qu'elle propose aux brodeuses volontaires ici.
    Pour ma part, l'idée m'a tellement plu que :
    sampler-verso.JPG
    Il me reste à le finitionner avant de l'afficher le 10 octobre !!


  • Je vous expliquaisici que j'avais eu envie de découvrir cette bande dessinée d'Arleston & Tarquin dont j'avais beaucoup entendu parler...
    Je n'ai lu que les deux premiers tomes mais j'ai hâte de me procurer la suite !
    lanfeust.jpg
    Dans le tome 1 "L'ivoire du Magohamoth", on fait la connaissance de Lanfeust, apprenti forgeron de Gurnin, un village où, sous la houlette d'un mage, chaque habitant développe le talent magique qui lui est propre et qui pourra servir la communauté. Lanfeust a le pouvoir de faire fondre le métal par son seul regard et son amoureuse, Cian, peut soigner les blessures les plus graves dès la tombée de la nuit.
    L'arrivée d'un chevalier étranger va bouleverser la tranquilité de ce petit village car au contact de son épée, Lanfeust va révéler un immense pouvoir...

    Dans le tome 2, le mage et ses deux filles vont accompagner Lanfeust afin qu'il expose son pouvoir aux sages d'Eckmül. Il va surtout faire la connaissance de Thanos qui détient la même puissance magique que lui mais l'utilise à des fins malfaisantes.
    Un de mes personnages préférés dans cette BD pleine d'humour est le Troll enchanté Hébus au sourire irrésistible...
    Cette série a été publiée par les éditions Soleil. Plongez-vous dedans si vous ne l'avez pas encore fait !!!

    P.S. : L'histoire est parue en feuilleton dans Okapi il y a quelques années déjà, c'est donc tout à fait lisible par de jeunes ados (même si les personnages féminins arborent des fesses bien rebondies !).






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires